Petite Promenade à la Découverte du Village

Petite Promenade à la Découverte du Village
Le Village, proprement dit, s’étend sur une surface d’à peine 1 km2. Entrons par le Sud et longeons la Caserne des pompiers. Tout de suite à gauche, un espace dégagé, parfois utilisé comme terrain de pétanque, avec un bâtiment qui ressemble beaucoup à une gare … ce qui fut le cas autrefois. Elle se trouvait sur la ligne Buis les Baronnies – Orange, surtout utilisée pour transporter les produits agricoles régionaux vers Orange , acheminés ensuite vers Marseille, Lyon et Paris mais qui comportait cependant un wagon pour les voyageurs. Cette ligne de chemin de fer fut fermée en 1952 et ce qui fut la voie ferrée vers le Sud est aujourd’hui la route qui mène à Entrechaux. Près de cette ancienne gare se dresse une des onze fontaines du village.
Dirigeons-nous maintenant vers le centre du village. Tout de suite à droite, nous trouvons un dépôt de fruits et légumes où des camions, qui remplacent le train disparu, chargent et déchargent leurs marchandises et, à gauche, l’Hôtel St Marc. Nous arrivons alors à un croisement. La route, à droite, conduit à une autre sortie du village. Face à nous, le Café des Sports, flanqué, à droite, de la Haute Aire, à laquelle on accède par quelques marches et, à gauche, d’une Cave qui commercialise son vin, issu de l’agriculture biologique, suivie d’une boulangerie-pâtisserie. De l’autre côté de la rue, la supérette Casino. Continuons notre promenade en direction du pont qui surplombe l’Ouvèze. Juste avant d’y arriver, nous pouvons contempler, sur la droite, un site touristique renommé : la Fontaine au Dauphin et son Lavoir, construits en 1789. A leur droite, la Rue des Aires grimpe vers une extension ancienne du village. A la bifurcation, à gauche, la Rue des Granges continue la grimpée vers un vieux quartier.
Comme nous abordons le pont, se dresse, devant nous, le beffroi, vestige d’une des deux tours qui constituaient, à l’origine, l’entrée principale du village fortifié médiéval. Le début du pont que nous empruntons passe au-dessus d’une petite route qui était, il n’y a pas si longtemps, la voie ferrée reliant Mollans à Buis les Baronnies. Cette partie du pont était un pont-levis jusqu’au 18ème siècle.
Après avoir traversé le pont, nous nous retrouvons sur une petite place, la Place Banche de Cour. Immédiatement sur la droite, une petite chapelle surplombe la rivière et, juste après, le Bar du Pont. Des marques sur le sol indiquent l’emplacement de la seconde tour de l’entrée primitive du village. Constituée de deux rangées de maisons, qui furent autrefois des fermes nées d’un ancien agrandissement du village, la Rue du Faubourg file tout droit le long du Bar du Pont en direction d’une sortie du village vers Buis les Baronnies.
A gauche de la Place, nous trouvons une boucherie et à droite, une boulangerie-pâtisserie. Là, la rue forme une fourche. Droit devant, s’étend la partie la plus ancienne du village médiéval, jadis, entièrement ceinturée de remparts. Une promenade à travers ses ruelles nous fait découvrir les plus vieilles maisons, l’église, l’ancienne bibliothèque et nous permet de sortir du Village par l’unique porte médiévale d’origine.
La branche gauche de la fourche nous conduit d’abord à un salon de coiffure puis, un peu plus bas, à gauche, à un salon d’esthétique suivi, à droite, d’une épicerie de produits biologiques. En face, se dressent la Mairie, le bureau de poste qui sert aussi d’office du tourisme. Juste de l’autre côté de la rue, à droite, nous découvrons le moulin à huile et la nouvelle bibliothèque municipale. Alors que nous nous apprêtons à quitter le village, regardons encore le monument aux morts, à droite et l’école primaire à gauche.
Et voilà achevée notre petite balade dans le village !

This post is also available in: Anglais